QUE COÛTE L’UTILISATION D’UN FILM DANS UN FILM ?

Si par exemple vos protagonistes sont supposés regarder un événement sportif à la télévision au cours duquel les joueurs, l’équipe ou encore le stade peuvent être reconnus, vous avez alors pour obligation de clarifier ces joueurs, cette équipe ou ce stade comme s’ils étaient une partie intégrante du film principal. Remarques :

  • Pour un film dans le film, tous les droits doivent être clarifiés au même titre que les séquences du film principal, le coût de la est identique.
  • Les redevances relatives aux varient selon les titulaires des droits. S’ils sont conciliants, ces derniers peuvent décider de baisser considérablement ces redevances.
  • S’agissant des redevances de licence pour le « screen on screen », le principe suivant s’applique : elles diminuent dès que la représentation des extraits n’occupe plus la moitié du plein écran.

Pour vous éviter une clarification et une concession de licence des droits des tiers, il vous suffit de ne pas avoir besoin d’identifier une scène en particulier. Pour ce faire, vous pouvez par exemple modifier la couleur des maillots de l’équipe et masquer les insertions publicitaires. Faites toutefois attention avec les célèbres enchaînements, scènes de films, mouvements ou documents sonores, entre autres : tout élément pouvant être identifié doit être clarifié, et ce, même si seuls des experts chevronnés étaient à même de reconnaître une scène, une personne, etc. Nous vous aiderons volontiers sur ce point qui pose régulièrement problème et nous vous donnerons quelques astuces, comme la façon de réduire vos redevances de licence. Il vous suffit de vous adresser à votre collaborateur personnel au sein de l’équipe de Framepool ›