Typhons, tsunamis, éruptions volcaniques, raz-de-marée : quand la nature se déchaîne, que les humains et les animaux se mettent à l’abri, un jeune homme s’équipe de ses caméras, se plonge au cœur de l’action et filme.

Vous l’avez pris pour un fou lorsqu’il y a dix ans, lors d’une alerte au typhon, James est monté sur le toit du plus haut bâtiment d’une petite ville vietnamienne au lieu de s’abriter dans une cave comme tous les habitants. Ce fut la première fois que le « chasseur de tempêtes » a pu vendre par hasard des prises de vue qu’il avait réalisées au péril de sa vie. Une idée était née : James a fait de son hobby son métier.

Résidant désormais à Hong Kong, ce trentenaire anglais est déjà un vieux d’la vieille en matière de films catastrophe : il a filmé plus d’une cinquantaine de typhons, d’ouragans, de cyclones et de leurs effets secondaires. Apparemment, ce petit frisson n’était pas suffisant : depuis quelques années, il se frotte également à des volcans en éruption, cracheurs de feu et de cendres. Nous avons pour vous ces images déchaînées et effrénées, résultats d’une prise de risque totale dans des conditions extrêmes, et ce, en qualité HD mais aussi en 4K. Accrochez-vous !

Images de notre homme adepte des déchaînements naturels, en exclusivité chez Framepool