Cette question, posée au « gourou » de la photographie Jim Pickerel, est importante tant pour les cinéastes que pour les utilisateurs, dès lors qu’il s’agit de rechercher du matériel exclusif pour des projets exigeants. Sur son site selling-stock.com, Pickerel a récemment publié une liste du top 10 des fournisseurs d’images internationaux.

On remarque notamment que trois des dix agences listées ne possèdent aucun matériel étranger dans leur archive : AP (The Associated Press), ITN (Independent Television News) et INA (Institut national de l’audiovisuel) commercialisent uniquement leurs propres contenus et actualités.
Trois autres agences ne proposent aucune exclusivité :

Shutterstock, Videoblocks et Pond5 commercialisent uniquement des images Royalty Free, ce type d’images qui peut être utilisé par n’importe qui, n’importe quand et à n’importe quelle fin.

Toute personne – que ce soit le fournisseur ou l’acheteur – se souciant de l’exclusivité, de la sécurité juridique, du service et de la qualité a affaire à une offre mondiale très limitée. Suite à la vente de Corbis en mai, voici la liste des quatre principaux fournisseurs :

 Getty Images    Wazee Digital  Dissolve
Siège social : Seattle, WA EU: Munich, GER USA: Denver, CO CAN: Calgary
Tribunal compétenn New York
(Tribunal arbitral de 6 nations)
AMER: New York
EMEA, APAC:
Allemagne
Colorado Canada
Année de création / effectif 1995 / ~ 1.600 2001 / 43 2003 / ~ 100 2013 / < 50
Clips soumis aux RM > 1,5 million > 700.000 > 350.000 > 160.000
Nombre total de clips > 2,6 millions ~ 800.000 n.c. > 1 million
/ vidéos sous licence
🔵 / 🔴
🔴 / 🔵 🔴 / 🔴 🔵 / 🔴
Recherche hors ligne dans des sources nternes / externes 🔵 / 🔵 🔵 / 🔵 🔵 / 🔵 🔵 / n.c.
Libérations des pour des vidéos Internes / externes 🔵 / n.c. 🔵 / 🔵 🔵 / n.c. 🔵 / 🔴

En clair :

le deuxième plus important au monde. Sur le plan européen, nous occupons de loin la première place.

Comparée aux concurrents, Framepool :

  • propose la part la plus importante d’images soumises aux Rights Managed, une part constituant presque 90 % de son stock total ;
  • offre la possibilité, selon le site, de conclure des contrats en ou aux États-Unis, et ce, pour plus de sécurité juridique même dans des transactions intercontinentales ;
  • propose, en plus de la recherche auprès de sources externes, des réalisations individuelles de matériel grâce à un réseau de plus de 800 cinéastes dans le monde entier ;
  • offre un savoir-faire en termes de droit des médias même pour des ressources externes, par exemple des libérations de droits de vidéos YouTube ou Vimeo, des négociations avec des personnalités connues, et bien d’autres choses encore ;
  • propose la plus importante offre en matière de vidéos sur le patrimoine mondial de l’UNESCO, dont presque 6 000 vues aériennes ;
  • dispose de sa propre rubrique de vidéos historiques (dont 60 % en ), gérée par des historiens.